"t'ai to don, écoute don les voix qui vienne d'la haut, mais t'ai to don"
"Soeur Clotilde priez don pour qu'on l'entende toujours le Berlodiot"
"En échange j'vous ammenerez des jouets pou le gamin chez les Carmélite rue des Ursulines"

Nouveauté sur le site
Visualisez les sketchs de Patrick
en DIAPORAMA ....... en VIDEO

Patrick RAYNAL humoriste berrichon né en 1926 et décédé en 2010

Né à Vierzon le 29 mai 1926, Patrick Raynal grandit dans une famille modeste, avec un père communiste.
Enfant espiègle, il comprend vite que la plus grande liberté dans la vie est celle de l'esprit.
Après la guerre, il décide à 20 ans de faire le métier d'artiste.
Patrick Raynal, de son vrai nom Bernard Giraud est originaire de Vierzon, c'est à l'armée qu'il avait débuté en imitant Charles Trenet, et les conscrits le nommaient « le fou chantant vierzonnais ».
Il avait entamé, après la guerre de 1939/1945, une carrière d'artiste de music-hall, comique-paysan, fier de son terroir.
Amuseur-né, il avait inventé le personnage de Berlodiot, caricature de l'habitant du Berry profond, avec son accent qui ne l'avait jamais quitté.
Il part à Tours en train tenter sa chance. Puis il monte à Paris. Et c'est le début d'une belle carrière qui durera 50 ans.
Il se produira dans les grands cabarets parisiens : le Caveau de la République à l'esprit libertaire, un lieu mythique qui a lancé beaucoup d'humoristes et d'imitateurs. Cette salle de 450 places verra les débuts de Pierre Dac, Sim, Francis Blanche qui deviendront ses amis.
Patrick aidera des chanteurs à démarrer leur carrière comme Enrico Macias ou Patrick Sebastien.

Carrière à Paris

Attaché aux valeurs républicaines, il faisait rire, donnait du bonheur.
Il respectait les autres et son public.
La consécration arriva avec Bobino et l'Olympia où Patrick fréquenta Jacques Brel, Georges Chelon, Henri Salvador…
Au cinéma, il tourna dans « Babette s'en va-t-en guerre » avec Brigitte Bardot et Roger Vadim, « Le Magot de Josepha » avec Anna Magnan, Bourvil, Pierre Brasseur, Christian Marin, Henri Virlogeux, « Le journal d'une femme en blanc » avec Marie-José Nat, « Les grandes familles » de Denis de la Patellière avec Jean Gabin et Pierre Brasseur.
Il obtiendra deux disques d'or au cours de sa longue carrière, l'un pour les ventes de disques, l'autre pour la totalité de la discographie.
Celui qui n'avait pas fait d'études, obtiendra les plus hautes distinctions : chevalier des arts et des lettres, grand officier de la ligue du bien public, médaille d'argent de la ville de Paris, médaille de bronze de la Sacem, médaille du dévouement du bien civique, médaille du chapitre de la butte Montmartre créée par Jean Cocteau et Jean Marais.

Le prix Fernand Raynaud, Retraite à Anzy-le-Duc

En 1989, il reçoit le prix Fernand Raynaud, son copain de toujours.
Il prendra ensuite une retraite méritée à Anzy-le-Duc avec Claudie, son épouse.
Généreux, il fera quelques galas pour la ligue contre le cancer, pour les enfants handicapés, les paralysés de France, l'association des chiens d'aveugles, et même un spectacle au théâtre de Paray pour financer l'achat du premier scanner en Charolais.
Patrick et Claudie n'ont jamais regretté d'avoir choisi Anzy-le-Duc. Lorsque la maladie a frappé l'artiste, Claudie l'a entouré jusqu'à ces derniers instants à l'hôpital de Paray-le-Monial.
Il fut malheureusement oublié par les gens du « show-biz ».
Il fit pleurer de rire pendant ses 50 ans de carrière des millions de personnes, et en ce triste après-midi de mai, c'était le ciel qui déversait des larmes de pluie, pour son dernier voyage...

Patrick à l'école

Il a des cheveux blonds tout bouclés, des yeux doux, un visage pâle, il ressemble à un archange... à la ville.
L'autre Raynal, celui de la scène, est un joyeux garçon qui enfonce son chapeau jusqu'aux oreilles, prend l'accent berrichon et raconte des histoires qui ne sont pas dénuées de bon sens paysan.
Patrick ne se force pas pour faire rire, il a toujours amusé les autres.
Il y a 4 écoles à vierzon. Il les a fréquentées toutes les 4, par la force des choses, car on le mettait régulièrement à la porte pour le même motif : "indiscipliné, fait le pitre en classe".
Pas un professeur n'a pu faire son cours dans le calme, en présence de l'élève Bernard Giraud.
Quand on l'interrogeait, il répondait en faisant une imitation parfaite du directeur, de l'instituteur, ou d'un camarade affligé d'un bégaiement épouvantable. La classe se déchénait immédiatement et tout se terminait dans un chahut indescriptible.
Tout le monde a essayé de le "dresser" personne n'y est parvenu.
Ce don de saisir au vol le coté comique de chaque chose, il l'a toujours eu.
A 13 ans, il s'est enfui de chez ses parents. accompagné d'un camarade, il a sauté dans le train de Paris et s'est caché sous une banquette. Un contrôleur l'a déniché et l'a remis entre les mains des gendarmes de service à la gare d'Austerlitz.
Son premier soin a été de faire rire les gendarmes, au point que, lorsque sa maman est venue le récupérer, les représentants de la loi lui ont dit: "Ne le battez pas, il est très gentil et si amusant!"
Amusant, il a continué de l'être. Chaque fois qu'il a été embauché par un patron, il n'a pas travaillé plus de 3 mois, parce qu'il empéchait les autres ouvriers de faire leur besogne.
On lui conseillait d'aller faire l'idiot ailleurs.
Alors dès son retour du régiment, il a décidé de le faire pour gagner sa vie et maintenant on le garde...
C'est un garçon qui prend la vie du bon coté. Il aime flaner dans les rues et voir ce qui se passe autour de lui.
Il voudrait être agent de publicité et bricoleur. Malgré son tempérament fantaisiste et à cause de cela peut être, il a une véritable passion pour les monuments et l'histoire ancienne.
C'est ce qui lui permet d'être sérieux pendant un quart d'heure lorsqu'il en a l'occasion. Le reste du temps, il s'amuse en amusant les autres!

Les expressions berrichonnes de Patrick

99 moutons et 1 berrichon, ça fait 100 bêtes.
Un éveillé des chaumières.
Un gars de la commune.
Ca m'fou des lancements.
Dis y pas !
Qui que tu dis ?
Mais dis-moi qui que t'as fait çà ?
Qui que c'est ?
Où que t'y vas t'y donc ?
Faut pas que t'y fasse !
T'as t'y vu çà !
Tu viens t-y ?
Colonel Martin Gontrand de Puysegur de la Vallée de la Tour qui Penche.
Et pis c'est tout !
A la revoyure

Patrick Raynal à l'Olympia en Frère Jacques avec Jacques Esterelle, Pierre Bellemare, Gabriello, Noel Noel, et les frères Rolland Remise du grand prix de l'humour par Fernand Raynaud
Patrick Raynal avec Jacques Baudoin et Micheline Dax
Patrick Raynal avec Guy Lux St Rémy les Chevreuse Tournage TV avec Enrico Maccias Félicitations de Maurice Horgue et Pierre Bellemare à l'Olympia
Patrick Raynal, Charlotte Julian, Alice Dona La Rochelle Tournage feuilleton avec Arlette Didier Paris: Tournage feuilleton TV avec Nicole Rieu et Arlette Didier
Patrick Raynal au repas des Vieux à Vierzon
En séance de dédicace au magasin MUSICA
Patrick Raynal
à ses débuts
une photo originale
que l'on a jamais vu
des yeux attendrissants
un regard ensorcelant
un sourire charmeur
pour séduire les coeurs
un humour ravageur
pour un peu de bonheur
un public berrichon
plein d'affection.




Quand t'es Berrichon :Tu dis: ça va ti ?? oui pi toué? ça caille pas chaud, s'tantôt, un' agadiau, t'envouès la drôillère charcher (ou ben qu'ri) un sieau d'ieau qu'al' aura braum'ment rempli, tu mets des poummes dans l'pochon ou ben dans l'pénier, tu mets des patins, tu t'attifes de deux sabiots, d'un pal’tiau et pi d'un chapieau, tu dis "eul’gamin" ou ben eul' chti drôle, du froumage de chieuve, tu peux traiter un drôle de berlaudiot, tu biges tes proches (su' l'bigeois), tu chagnes, tu rag'nasses, tu bouzines (ou ben tu tazoune) ! et pi quand tiras couper la bouchture t'ouvriras le barieau et tu douneras des blettes au taurriau ac la bérouette avant t'prende un' agadiau ou ben une arnâpée su ste dgeule binsur !!!



Devinette
patois berrichon
Acni Afauberti
Allucher Bodonne-Bodi
Boussir Brou
Canettes Carbuchette
Carlouner Chaffeugner
Claviau Clincher
Coui Dâlu
Défacer Encancher
Encrotter Engouer
Epivacer Ferdilleux
Flocu Freuger
Frigousse Fumeron
Gargouillaud Gravouiller
Guerluton Gueucher
Jarrer Lictin
Lusaud Matouiller
Maudruger Moder
Mondes Neusson
Périment Pété
Potia Pouperon
Quecas Raponnaud
Rauche Rebonture
Resondiller Resse
Retouble Risser
Rogatouner Rognon
Roiblé Rotiner
Rouicha Roupieux
Rumer Seron
Soucasser Soumard
Tata Tazouner
Touin Trenuge
Tuer Vijon
Vioule Yette
Youne

1 visiteur connecté